Sylvie, 64 ans, rue Emile Lepeu, Paris XI

Je suis une Parisienne pure souche, je suis née dans le vingtième arrondissement, à côté de Belleville, et mes parents sont eux aussiParisiens de naissance. Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'idée de partir. J'ai de la famille en Bretagne, je leur rends parfois visite mais je m'ennuie rapidement loin de l'agitation de la capitale. J'ai toujours vécu dans des quartiers animés, populaires; ces quartiers où les gens s'alpaguent dans la rue. Depuis trente ans j'habite dans le onzième arrondissement. Nous avons déménagé ici avec mon mari et ma fille pour que je me rapproche de mon travail. Je suis ATSEM dans une école maternelle. J'assiste l'institutrice dans ses cours,dans les diverses activités. Cependant ce n'est pas tout à fait la même chose qu'enseigner. J'aurais vraiment adoré être institutrice mais je n'ai pas réussi les concours. Travailler avec des enfants m'a toujours passionnée. J'ai été marquée par beaucoup de professeurs que j'ai eus. Je pense que c'est bien de ne pas laisser tout le poids de l'éducation reposer sur les épaules des parents. Il faut trouver un équilibre. L'école a aussi le mérite d'être un espace de vie incroyable. Quand ma fille était jeune, elle faisait des crises incroyables avant d'aller à l'école. C'était terrible parce que je ne la comprenais pas. Plus récemment, elle a refusé de mettre sa fille à la crèche quand celle-ci était bébé. C'est une petite fille délicieuse. Elle a un tempérament très joyeux, elle est curieuse. Puisqu'elle habite également sur Paris je la vois quasiment tous les week-ends. On se promène dans les parcs, on va voir les dessins animés au cinéma. Quand elle sera plus grande (elle n'a que 5 ans) on ira au musée. J'adore le centre Georges-Pompidou et le quartier autour. Je suis très portée sur l'art contemporain, sur les fantaisies modernes. Ce qui est classique me lasse. Disons que je préfère l'idée à la technique.