Modeste, 70 ans, Antananarivo

Je n’aime pas rester inactif…

Je m’appelle Modeste. J’ai 70 ans. J’ai trois enfants et sept petits-enfants.

Je suis arrivé en ville à la fin des années 50. Orphelin, j’ai alors été accueilli par des membres de la famille.

Mon travail a été chauffeur de camion. J’ai beaucoup voyagé durant ma période d’activité. Je ne restais que quelques jours ou quelques semaines seulement par trimestre en ville avec ma famille, puis je repartais.

Satisfaits de mes services, mes patrons n’ont pas voulu se séparer de moi à l’arrivée de l’âge de ma retraite. J’ai alors continué à travailler pour eux. Même aujourd’hui, je continue à travailler en tant que chauffeur pour eux, réalisant du service patron.

Je n’aime pas rester sans rien faire.

Mes temps libres, je les passe chez moi à faire de petits travaux de bricolage ou encore à la campagne. Comme beaucoup de retraités, j’aspire à un retour aux sources. Je souhaiterai retourner habiter à la campagne quand j’arrêterai de travailler. Tana ne sera plus alors qu’un lieu de passage pour quand je rendrai visite à mes enfants et à mes petits-enfants.