Maxime, 58 ans et Dominique 70 ans, rue du chemin Vert Paris XI

Nous sommes de véritables enfants du 12ème arrondissement où j'habite toujours, tandis que Dominique a lui déménagé à Chatillon dans le sud de Paris il y a cinquante ans (après près de 20 ans dans le même quartier). On se connait depuis peu mais c'est agréable de se faire des copains à nos âges. Dominique est un comptable retraité et je suis invalide donc je ne travaille plus mais auparavant j'avais lancé plusieurs entreprises que je dirigeais dans divers domaines . C'était beaucoup de stress, je suis content de ne plus travailler même si je me passerai bien des problèmes de santé qui m'en empêchent.

Je suis marié depuis 35 ans et j'ai un grand fils de 28 ans qui vit également sur Paris mais de l'autre côté de la Seine, dans le treizième. Dominique a la chance d'être libre et de ne pas avoir de familles (ils rient). Plus sérieusement c'est important d'avoir sa famille près de soi quand on a des problèmes de santé, c'est rassurant et ça ressert les liens.

On aime tout Paris, c'est notre ville. Dominique connait par coeur les quatre-vingt quartiers de la capitale.

Si je dois retenir un endroit spécifique c'est certainement le jardin zoologique dans le douzième arrondissement. J'habite à côté mais en même temps quand j'y suis je voyage, je vois des choses que je n'aurais pas l'occasion de voir ailleurs. C'est dommage que cette tradition des zoos se perde.

Un souvenir sur Paris ? La victoire de l'équipe de France en 1998, c'était incroyable. Les gens dansaient ensemble, tout le monde partageait sa joie avec les autres. J'espère que l'euro de cet été nous donnera d'aussi belles émotions.