Liliane, 75 ans, rue de Steinkerque Paris XVIIIe

Ma vie c'est mon arrondissement, le XVIII ème. J'y suis née et y ait toujours vécu. Ma fille a vu le jour dans la même clinique que moi il y a 48 ans et elle aussi vit toujours dans le quartier. Comme j'aime le dire à mes amies « Montmartre c'est un quartier qu'on ne quitte pas ». Je me suis mariée en 1959 et j'ai la chance de toujours supporter mon mari après 57 ans passés ensemble (elle rit).

Dans ma vie active j'étais cadre supérieure et chef d'entreprise dans le bâtiment puis dans une société qui produisait et commercialisait des huiles essentielles. J'ai toujours eu beaucoup de caractère et je suis fière de mon parcours professionnel car il n'y avait pas beaucoup de femmes d'affaires à l'époque. Pour ma petite fille de 15 ans les choses sont différentes, les femmes peuvent plus naturellement prétendre à des postes à responsabilité aujourd'hui et j'aime croire que j'ai en quelque sorte été une précurseur, que notre génération a permis d'ouvrir des portes.

Mon souvenir de Paris est plus une anecdote: j'ai toujours beaucoup voyagé, que ce soit quand je travaillais où encore une fois retraitée, et à chaque fois que je rentre de l'aéroport je dis au chauffeur de ne pas prendre le périphérique mais de traverser la ville. Une fois que je rentrais d'Orly (tout au Sud de Paris alors que j'habite au Nord) je fais mon habituelle requête et le chauffeur me regarde avec de grands yeux et me dit « mais madame c'est beaucoup plus long et beaucoup plus cher ». Je lui ai répondu que je suis prête à payer 30 euros de plus pour pouvoir profiter de la vue de ma ville (elle rit de nouveau).