Jeanne, 94 ans, Rue du Commerce, Paris XV

Je suis née à Paris, dans le quinzième arrondissement, en 1922. J'y habite encore aujourd'hui. À vrai dire je n'ai jamais habité ailleurs. Je suis bien sûr parti en vacances à de nombreuses reprises mais je suis toujours revenu au même endroit. Vivre ailleurs ne m'aurait pas déplu mais je n'en ai pas vraiment eu l'opportunité ou alors ça ne s'est pas concrétisé. J'ai rencontré mon mari dans ce quartier. Sa famille vivait ici également donc nous y avions tous deux nos attaches. Il travaillait dans une pharmacie rue du Commerce. Moi pendant ce temps j'élevais nos quatre enfants. Quand ils ont quitté la maison on peut dire que j'ai pris ma retraite. J'avais cinquante ans quand la petite dernière est partie. Quatre ans plus tard mon fils ainé devint père et c'est comme si je retrouvais mon activité, à mi-temps certes. J'ai aujourd'hui septpetits-enfants et autant d'arrière-petits-enfants.
Malgré mon âge je reste coquette, j'aime sortir dans les rues de mon quartier pour flâner, aller dans les boutiques et retrouver mes amis dans des cafés. Ensemble nous sommes de vraies commères.
C'est un quartier tellement vivant et agréable, c'est comme un petit village. Certes il y passe beaucoup de gens que nous ne connaissons pas mais j'ai mes habitudes et je connais tous les commerçants de ma rue. C'est indispensable de garder contact avec le monde extérieur et de ne pas s'enfermer chez soi. Il ne faut pas que la vieillesse isole car c'est terrible de finir ses jours seul. 
Avec ma grande famille et le fait qu'on vive quasiment tous en région parisienne (quatre de mes petits-enfants habitent dans le sud du côté de Bordeaux) je suis bien entourée.