Jean-Claude et Michelle, 69 ans, rue Faidherbe Paris XI ème

Je suis née dans le XIe arrondissement parisien et mon mari Jean-Claude dans le 12ème. On a toujours vécu dans ce qu'on appelle le triangle d'or de Paris: République-Bastille-Nation.
On s'est rencontrés en 1968 dans un bar à quelques mètres d'ici, le Rey, où on sortait beaucoup avec nos amis. Nous avons une grande fille et deux petits-fils qui habitent en province mais viennent souvent nous rendre visite. On les emmène au Louvre qu'ils adorent ou dans des parcs à côté de chez nous. Ils sont très curieux, c'est un véritable plaisir de passer du temps avec ces petits. Sinon leur mère a grandi à Paris donc elle leur montre les différents quartiers qu'elle apprécie. Jean-Claude était décorateur à la Comédie Française depuis 1968, au moment où les budgets culturels étaient les plus conséquents. Il pouvait construire des décors très ambitieux. C'était une période tellement facile. On va souvent au théâtre et les budgets ne sont pas les mêmes, les décorateurs font comme ils peuvent mais c'est souvent moins spectaculaire. Moi j'étais comptable dans une entreprise de reliure, c'est moins original. Dans mon coeur Paris c'est la ville de mon enfance. Je me rendais souvent au cirque d'hivers qui était situé dans mon quartier, rue de Crussol. Je me souviens du tournage du film Trapèze. J'avais moins de dix ans et avec mes amies on se postait sur un camion et on voyait passer les stars Tony Curtis, Burt Lancaster... C'est assez drôle car Jean-Claude fréquentait également le cirque d'hivers à cette époque, son oncle était un ami des Bougliones qui tenaient le cirque d'hivers. Comme quoi même en restant dans notre triangle d'or toute notre vie on a quand même vu pas mal de choses.