Domnica Nufar, 68 ans, Calea Calarasi

Je suis à la retraite mais j’ai gardé mon travail. En effet, les retraites sont très faibles en Roumanie et un complément à ce revenu est indispensable.

J’ai arrêté l’école pendant le lycée et j’ai passé un diplôme professionnel. Je devais subvenir à mes besoins et je n’étais pas vraiment faite pour les longues études. Je travaille en tant qu’expert qualité pour une entreprise de confection de vêtements, je vérifie d’abord la qualité des tissus puis celle du travail effectué sur chaque partie des vêtements, et enfin l’ensemble avant l’expédition. C’est un travail qui me plait parce que j’aime le contact avec la matière. De plus, je continue d’apprendre.

Pendant mon temps libre, je passe beaucoup de temps avec ma petite fille. J’ai deux enfants et 3 petits enfants. C’est une fierté de les avoir et un bonheur d’habiter près d’eux.  J’espère qu’ils resteront à Bucarest longtemps. Pour ma part, je me suis habitué au bruit et à l’effervescence qui y règne, je n’y imagine même pas Bucarest sans cet aspect. C’est une ville qui me tient à cœur et je suis heureuse d’y vivre.