Chantal, 70 ans, Place Lafayette, Angers

Je suis née à Saumur dans le Maine-et-Loire. C'est une commune un petit peu plus petite qu'Angers mais avec beaucoup de charme. Il y a un vignoble, le Saumurois, de très bonne qualité et on trouve le Cadre noir, un centre équestre qui fait la renommée de la ville. J'ai passé toute ma vie dans le même département. C'est un pays où il fait bon vivre. J'ai commencé à travailler à Saumur, comme coiffeuse. J'ai rencontré mon mari et à 22 ans j'étais mariée. Instituteur, il a été muté à Angers et je l'ai suivi. Il faut dire que ce n'est pas très loin de Saumur mais le sacrifice s'est plus situé sur le plan professionnel. En effet je n'ai pas trouvé de salon pour m'embaucher et je n'avais pas assez d'argent pour ouvrir mon propre établissement. Je me suis donc réorientée dans un secteur totalement différent: je suis entrée à la trésorerie générale aux impôts après avoir réussi un concours. J'étais dans le recouvrement des amendes. Aujourd'hui encore je regrette d'avoir dû changer de profession.

C'est difficile de déménager à presque trente ans et de changer de métier en plus de changer de ville.

J'ai mis pas mal de temps à m'intégrer ici. La population est plus aisée qu'à Saumur et j'ai longtemps souffert d'un certain complexe. C'est en rejoignant un club de danse. Je m'y rendais une fois par semaine avec mon mari. On a même fait quelques concours. C'est surtout grâce à cette activité que j'ai rencontré mes amies. On y va encore ensemble. Mon mari n'a malheureusement plus la condition physique nécessaire pour m'accompagner. C'était vraiment important pour moi de créer des liens forts ici car je n'ai pas pu avoir d'enfants et que sans mes copines je pense que ma retraite serait bien moins agréable. On se fait aussi quelques sorties en ville. On est inscrites sur des sites internet qui proposent des activités aux gens. On choisit les événements qui nous intéressent et on s'y rend toutes ensemble, que ce soit des visites ou des restaurants.