Alberto Calheiros, 62ans, Vila Verde Portugal.

On me dit sympatique et séducteur, je dirais que je suis un clown triste qui cache ses douleurs derrière ses beaux sourires. Je vous laisse découvrir mon parcours à travers mon regard!

Mon nom est Alberto Calheiros je suis né en Angola, j´ai vécu 20 ans à Malange.
J’ai le souvenir de terres de couleurs chaudes, de marcher sur des terres de couleurs rouges, de l´odeur des personnes, des marchés tipiques, de la nourriture piquante. Un plat que j´adoré, son nom me réssone a l´oreille “Moamba” poulet cuisiné avec de l'huile de dandê du gombo, de la semoule de manioc, un délice! Je me souviens aussi du poisson séché, une merveille.

Toutes les senteurs la bàs avaient une intensité plus profonde. Les femmes africaines etaient belles, naturelles, elles avaient le sang chaud, faisaient et disaient ce qu´elles sentaient, sans tourner autour du pot!
Durant l'année de mes 20 ans, en 1975, ma famille et moi étions de retour au Portugal, l´année de la guerre coloniale, j'ai perdu mon frère qui fut assassiné... Antonio mon frère aîné ... "paix à son âme"
Ce fut un triste retour à Melgaço, ville du nord du Portugal. Notre maison n´avait pas de salle de bain ... l´adaptation fut progressive, cette année j´ai eu un fils et je me suis ensuite marié avec Maria do Ceu, ma femme, qui a toujours été à mes côtés.

En réalité, je ne me suis jamais senti heureux depuis mon retour d´Angola, j’ai beaucoup de plaies ouvertes qui ne se sont jamais cicatrisées. Ça a été un retour forcée, brutal sans le vouloir, j´ai toujours pensé que ce n´etait qu´un au revoir, un à bientôt. Le mot “Saudades” est imprégné en moi!

Nous sommes venus vivre à Vila Verde, par le biais d´amis originaires de cette ville. J´ai étudié les techniques d´impressions, j´ai ouvert avec des amis une imprimerie qui a eu un certain succés, malheuresement suite au détournement de fond de l´un de mes associés, il nous a laissé sur le tapis ! Je continu à travailler dans la même branche, un jour après l´autre sans compter mes heures, rien dans ce monde est acquis, nous devons toujours lutter pour nous en sortir!
Ce que j´aime à Vila Verde, c´est la manière dont on m´a acceuilli, j´ai eté integré d´une façon tellement chaleureuse. J´ai beauçoup d´amis avec qui je pratique plusieurs activités. J´ai eté entrainneur du club de football “VilaVerdense” durant de nombreuses années. J´ai toujours eté lié au sport. Vila Verde est une ville avec beauçoup d´espaces naturels, une ville qui se situe près de tout, la mer, la montagne les grandes villes! En contact constant avec la nature.

J´aime et je pratique le VTT, j´adore les sorties avec mes potes, les promenades en vélo, principalement le voyage par les chemins à Santiago de Compostela, c´est une façon de soulager mon âme et de maintenir ma forme physique!
----------

Prénom : Sophie
----------
Nom : Silva Da Cruz
----------